Nos modèles de travail, ce sont les grands crus du bordelais.
Ce qui nous inspire, c’est ce qui se fait de mieux.

 

Tout ça, c’est un état d’esprit-maison, une philosophie : faire ressortir la Qualité coûte que coûte, autant dans la vigne que dans le chai ; toujours rechercher un équilibre entre tous les ingrédients constitutifs du métier de vigneron ; savoir puiser dans la tradition autant que dans la modernité peu importe, si cela donne le meilleur.

Notre terroir

Les divers terroirs de styles bien différenciés mais complémentaires (29% graves, 28% calcaire de Couquèques, 25% sables colluvionnés, 13% recouvrement sables argileux brun, 5% sables colluvionnés graveleux), constituent à parts égales le vignoble de Clos Manou.
 
 
Les graves ; situé en bordure de l’estuaire de la Gironde, ce terroir est reconnu et réputé comme « la crème » des terroirs médocains pour faire du grand vin.
Le caractère graveleux de ces sols amène de la finesse, de la puissance et de la profondeur à nos vins ; complet, ce terroir se suffit presque à lui-même.
 
Les sables ; situé en bas de pente, ce terroir est plus compliqué à exploiter parce que filtrant ;
il nécessite donc d’être aidé par un enherbement, de telle sorte que les pluies de fin de cycle soient absorbées par ces herbes avant d’être captées par les racines de la vigne.
Le caractère sableux de ce terroir amène de la finesse aromatique à nos vins, génère une trame tannique très fine ; ce qui donne des vins dentelés, aromatiques.
 
Les calcaires ; situé sur la commune de Couqueques, ce terroir plus froid, plus fertile, nécessite un enherbement adéquat pour concurrencer la vigne,
et ainsi freiner sa vigueur.
Le caractère argilo-calcaire de ce terroir amène de la puissance au vin, de la richesse, de l’abondance.